La loi Denormandie consiste en un récent programme de défiscalisation destiné à stimuler l’investissement dans les maisons anciennes. La loi Denormandie peut rendre l’investissement dans ces biens très attractif, car le coût de la rénovation peut être considérablement réduit et les investisseurs peuvent récupérer une partie importante de leur investissement.

Cependant, malgré sa popularité, le système Denormandie n’est pas exempt de critiques. Certains analystes estiment que les incitations fiscales offertes par ce programme ne sont pas suffisantes pour que l’investissement dans l’immobilier ancien soit rentable. Cet article se penche sur les caractéristiques de la loi Denormandie, ainsi que ses avantages et ses inconvénients.

Les conditions d’obtention d’une réduction d’impôt

En raison du caractère unique de l’immobilier de seconde main, l’investisseur peut concevoir lui-même son projet ou faire appel à un spécialiste de la gestion de patrimoine pour le faire. Le dispositif Denormandie suppose que vous achetiez un bien ancien nécessitant des travaux pour le louer ensuite. L’avantage fiscal s’applique à l’ensemble de l’investissement, qui comprend à la fois le montant des travaux et le prix d’achat.

La propriété en Denormandie est une option d’investissement exceptionnelle, car elle offre d’importants avantages fiscaux tant aux acheteurs qu’aux locataires. Dans le cadre du programme d’achat, vous pouvez obtenir une réduction d’impôt annuelle de 2 % de la valeur de votre bien pendant 6 – 9 ans si vous acceptez de louer votre bien pendant cette période.

Après les trois premières années, vous avez la possibilité de renouveler votre contrat pour trois autres années et de bénéficier d’une réduction d’impôt supplémentaire de 1 % chaque année jusqu’à la fin de la période.

Pour bénéficier de ce plan, l’argent mis de côté pour la rénovation dans le cadre de l’opération doit correspondre à au minimum un quart du coût global de l’opération, et vous devez vous commettre à la location le bien nouvellement acquis dans un délai de 12 mois après l’achat. Il existe également une contrainte géographique. Le programme Denormandie est disponible dans toute la France mais ne peut être utilisé que dans 222 collectivités.

Les avantages et inconvénients du dispositif Denormandie

Tout investissement présente des avantages et des inconvénients, c’est pourquoi il est essentiel de les comprendre avant de prendre une décision.

Les avantages

La Loi Denormandie offre de nombreux avantages significatifs aux investisseurs et aux propriétaires. La capacité de défiscaliser tout en percevant des loyers d’un investissement immobilier est peut-être le plus important.

Cela est particulièrement avantageux pour les personnes qui possèdent déjà une maison, car elles peuvent tirer profit de leur propriété existante tout en compensant une partie des dépenses de leur nouvel investissement.

En outre, les investisseurs peuvent profiter des effets de financement et de levier rendus accessibles par cette législation, ce qui leur permet de participer à l’immobilier même s’ils ne disposent pas de liquidités suffisantes.

La Loi Denormandie assure également que les propriétés anciennes conservent leur valeur au fil du temps, ce qui en fait d’excellents investissements pour les personnes recherchant des profits à long terme.

Enfin, cette loi permet de réaliser des économies d’impôt encore plus importantes en permettant aux investisseurs de profiter des déficits fonciers en plus des autres déductions et crédits.

Dans l’ensemble, la législation Denormandie offre divers avantages à toute personne cherchant à réaliser ses aspirations immobilières.

Lire l’article sur l’investissment dans une LMNP

Les inconvénients

La loi Denormandie présente quelques inconvénients qu’il convient de prendre en compte avant d’investir.

L’obligation d’effectuer des tâches essentielles peut représenter une charge financière énorme. En réalité, l’avantage fiscal peut être remis en cause si le bien n’est pas loué avant la date limite et que le contrat est d’une durée minimale de 6 ans.

Par ailleurs, les limitations de loyer et les ressources des locataires doivent être respectées. Enfin, il est indispensable de choisir un logement dans une région concernée et de se renseigner sur la demande locative dans le secteur.

Le régime Pinel dans l’ancien

Certains particuliers peuvent avoir une image négative de la défiscalisation immobilière, par ailleurs il faut souligner que nous avons régulièrement mis en garde contre une défiscalisation excessive. En effet, les données révèlent que, nonobstant les avantages fiscaux que les investisseurs obtiennent, ces opérations enrichissent fréquemment des intermédiaires cupides en termes de marge. La prudence impose donc d’effectuer des recherches approfondies avant de se lancer dans cette opération.

Ce principe s’applique également à la loi Pinel. Ainsi, lorsqu’ils apprennent la mise en vente, certains investisseurs en Pinel sont déçus. En effet, les prix des biens immobiliers en Pinel sont généralement bien inférieurs à ce qui avait été prévu lors de l’achat et ne compensent même pas la perte de valeur. Cette occurrence est d’autant plus plausible que l’on achète au prix du neuf et que l’on revend au prix de l’ancien plus de 9 ans après.

Si vous recherchez la défiscalisation immobilière dans son ensemble, n’oubliez pas qu’il existe de nombreuses autres défiscalisations moins connues mais souhaitables pour certaines personnes.

La nouvelle loi Denormandie, comme le dispositif Pinel, permet de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21% du montant du bien acheté en 12 ans. Toutefois, à la différence du dispositif Pinel, l’investissement porte sur un bien immobilier ancien du marché secondaire.

Conclusion

Le concept de Denormandie répond à deux préoccupations du dispositif Pinel et du nouveau dispositif de défiscalisation immobilière, en permettant aux investisseurs de profiter de l’immobilier tout en défiscalisant.

En effet, dans l’ancien, aucun intermédiaire n’est nécessaire pour acheter et éviter tout simplement les profits des promoteurs et les dépenses exagérées. Lorsque vous vendez, vous vendez au même prix que celui auquel vous avez acheté, donc pas de baisse mécanique des prix. Par conséquent, Denormandie offre un moyen d’augmenter les plus-values ou d’éviter les pertes éventuelles.

En matière d’immobilier, l’avantage fiscal n’enlève pas l’intérêt de l’emplacement. Si de nombreuses petites villes figurent sur la liste des destinations viables de Denormandie, elles peuvent être risquées à la location et manquer de potentiel.

Le dispositif Denormandie est un investissement rentable, surtout si l’on y ajoute la rareté du foncier.