Syndiquer le contenu
Cosmopolitiques

Les Cinq Poisons des campagnes présidentielles sous la Veme République

Le déséquilibre institutionnel majeur en faveur du président de la république sous la Veme a toujours été contesté par la gauche et par beaucoup d’autres démocrates. Mais, contraints d’y contribuer à travers la présidentielle, on ne mesure pas à quel point tous les partis et tous les électeurs se retrouvent empoisonnés et continuent à considérer cette élection comme un défi pour leur propre parti, quitte à tout perdre et à ne rien faire pour construire de vraies chances de victoires. Pour les partis de gauche, l’essentiel n’est plus de participer, il est désormais de gagner et cela sur la base d’une vraie dynamique populaire que seule pourrait créer une primaire générale à gauche. Résumé des symptômes de l’empoisonnement et ordonnance détaillée !

Fichier attachéTaille
Les cinq poisons des campagnes présidentielles sous la Veme.doc43 Ko